INDICES BALTIC

BADI

1 809 $

BACI

3 232 $   

BPNI

1 745 $  

BHSI

684 $

Portuaire

Réforme des retraites : Et maintenant, la reconquista portuaire

Dans la communauté portuaire, l’heure est au bilan et à la reconquête. Une tâche ardue : détacher un par un les clichés qui collent aux quais des Grands Ports maritimes français. Pour l’instant, les dispositifs sont avant tout commerciaux. Ristournes et rabais pour récompenser les clients restés fidèles. Remises tarifaires pour faire revenir ceux qui ont déserté. Est-ce que « les gestes commerciaux » suffiront cette fois ?...
Shipping

SM Line se substitue à HMM dans l'alliance 2M

La compagnie Sud-coréenne, créée il y a trois ans par le groupe Samra Midas (propriétaire de Korea Line Corp.), et bâtie sur les actifs de la défunte Hanjin Shipping, rejoint 2M en tant que partenaire de Maersk et MSC.
Portuaire

Euromaritime 2020 : La blockchain s'invite dans l’hinterland

Gagner en efficacité, limiter les processus, anticiper davantage et améliorer la synchronisation entre les différents acteurs de l’hinterland. La logistique terre-mer se dématérialise à son tour. Confirmation avec un atelier thématique sur le sujet dans le cadre du salon « de la croissance bleue » Euromaritime, qui s’est tenu du 4 au 6 février au Parc Chanot à Marseille.

Coronavirus : La supply chain déploie des mesures tous azimuts

Les conteneurs s’accumulent en Corée. Les ports chinois renoncent à leurs frais de stockage. Les transporteurs maritimes déploient des mesures sanitaires. Les prix spot du GNL en Asie atteignent des niveaux records. La croisière fait l’objet du nouvelle opération de confinement. Les ports mettent en oeuvre des restrictions…
Shipping

Corsica Linea annonce un 8e navire

La compagnie, opérant la desserte maritime de la Corse au départ de Marseille, a affrété un Ropax à Stena. Le navire mixte, mis en service dès cet été, vient renforcer la desserte de l’Afrique du Nord. Enregistré sous pavillon français premier registre, il devrait impliquer l’embauche de 150 marins.
Portuaire

Réforme des retraites/blocages portuaires : Pourquoi Dunkerque n'a (presque) pas fait grève ?

Alors que la plupart des Grands Ports maritimes français ont fonctionné en pointillé en décembre et janvier en raison des mouvements sociaux engendrés par des raisons exogènes aux ports, Dunkerque a été relativement épargné. Une singularité qui a surpris et continue d’interroger. Un dialogue social plus mature ? La conscientisation d’une menace directe en raison de la proximité belge ? Une exception française en héritage de la réforme portuaire de 1992 ?

Pages

  • 1
  • 2
  • 3

En images