Shipping

Liaisons avec le Maroc : Sète espère capter la clientèle espagnole 

Alors que le Maroc a fermé ses frontières aux ports espagnols jusqu'à nouvel ordre, Sète se trouve en bonne voie pour récupérer la clientèle ibérique. Deux départs sont programmés par GNV, les 15 et 20 juillet, vers Nador et Tanger. Mais la situation reste confuse au Maroc, où Tanger vient d'être reconfiné. Les liaisons pourraient au final ne pas être assurées.

Le canal de Panama est toujours américain

Depuis l'agrandissement de ses écluses en 2016, le canal de Panama a vu son trafic progresser mais la sécheresse puis la crise sanitaire ont contrarié cette trajectoire. Les neo-panamax occupent désormais le devant de la scène avec 50 % des volumes en transit. Les clients restent américains et ont recours au canal pour relier leur côte est à l'Asie, Chine et Japon en tête, à toute l'Amérique latine et même à leur côte ouest.‌ ‌
Shipping

Les commandes de navires au plus bas

Selon les données de Clarkson Research Services, les nouvelles commandes de construction navale ont chuté de 57 % au cours du premier semestre de l’année pour atteindre un point bas historique. Seuls 269 navires ont été commandés entre janvier et juin.
Shipping

Les transactions de vraquiers reprennent

La meilleure conjoncture pour le marché du vrac sec a entraîné une augmentation significative des transactions S&P des vraquiers, mais principalement pour les navires de grande taille, capesize et panamax tandis que les handymax génèrent moins d’intérêt. Le mois dernier, l’indice BDI avait connu une belle embellie.
Réglementation

CMA CGM coupe court à certaines exportations illégales

Du bois de rose, essence protégée, en provenance de la Gambie. L'alerte a été tirée par une ONG. CMA CGM y répond en interrompant ses trafics de bois depuis le pays d'Afrique de l'Ouest. Certes, des réglementations internationales existent pour protéger faune et flore. Mais pas de police mondiale pour empêcher les fraudes. À chaque maillon de la supply chain de prendre ses responsabilités.

Les Ports de Lille priorisent la transition économique et écologique

L’environnement sera au coeur des priorités des années à venir pour les Ports de Lille, qui ont une nouvelle présidence. Louis-Philippe Blervacque, à la tête de la CCI Grand Lille, a succédé à Philippe Hourdain. GNC, électricité, hydrogène, photovoltaïque, biodiversité, lutte contre la pollution lumineuse, démarche RSE… Les ports fluviaux se disent résolument engagés...

Pages

  • 1
  • 2
  • 3

En images