Shipping

HMM renoue avec les bénéfices

C’était attendu, c’est désormais officiel. Après 21 trimestres dans le rouge, la compagnie sud-coréenne a enregistré au second trimestre un bénéfice d’exploitation de 115 M$ et un résultat net positif de 23 M$ contre des pertes de 94 M$ et 166 M$, respectivement, il y a un an.

Shipping
 : 
Canal de Panama, solvable ?

Après Standard & Poor's, Fitch Ratings réitère sa note financière au célèbre isthme, passage incontournable entre les océans Atlantique et Pacifique. Toutes les agences insistent sur sa solidité liée notamment à sa position concurrentielle "exceptionnellement forte" , qui n'est pourtant pas sans concurrence . .. Point d'étape à un peu plus de deux ans de l'inauguration de la version XL.
Oil&Gas

IMO 2020
 : 
Scrubbers ou pas scrubbers ?

Si les fabricants de scrubbers voient leur carnet de commandes enfler sous l’effet des exigences de l’OMI de 2020 sur les émissions de dioxyde de souffre, la prudence chez les armateurs prévaut.
Shipping

Événement
 : 
Les 50 ans d'histoire d'Evergreen

Le groupe taïwanais a célébré son 50 e anniversaire ce 1 er septembre à Taipei, à la Fondation Chang Yung-Fa, siège de l'association caritative créée par le fondateur et président du groupe, Y.F. Chang, disparu en janvier 2016 à l’âge de 88 ans. Un temps solennel comme les Asiatiques sont capables de les générer, entre tradition et obséquiosité, à contre-courant de la culture occidentale.
Réglementation

Politique
 : 
La mer Caspienne a enfin un statut

Avancée dans la reconnaissance de la mer Caspienne, bénéficiant désormais d'un statut spécial. Une convention vient d'être signée entre le Kazakhstan, la Russie, l'Iran, l'Azerbaïdjan et le Turkménistan, comblant un vide juridique de 20 ans, après des années années de tensions récurrentes entre pays riverains quant à son littoral. Le sommet se tenait cette fois dans le port d'Akthaou au kazakhstan en présence de chefs d'État et de diplomates...
Oil&Gas

GNL
 : 
Le bon timing pour commander des méthaniers ...

Trop tôt ou trop tard. Le boom du commerce de GNL est un fait. Il a enregistré en 2017 sa troisième année record consécutive. Les nombreux projets d'investissements devraient inévitablement doper la demande de transport maritime mais tout repose sur le bon timing de façon à ajuster la capacité de la flotte avec la demande de transport. Or, période charnière de faible croissance à prévoir. Le GNL s'imposerait-il comme le combustible de choix sur les marchés du monde entier ? Après...

Pages

En images