© GVT Transport

Le secteur du transport fluvial est lui aussi confronté au problème des modes de propulsion alternatifs. D’ores et déjà des barges opèrent au GNL. Dans le courant de l’été un petit armement néerlandais de Tilburg, le groupe GVT, va lancer un service régulier avec une unité de 52 m propulsée à l’électricité. Cette liaison sera allurée au départ d’un terminal multimodal De Kempen, près de la frontière belge, pour desservir des terminaux anversois. Il s’agit pour l’instant d’évoluer sur des petits canaux. C’est sous le nom de Port-Liner que se développe cette initiative. GVT fait construire 5 unités de ce type, mais aussi six plus grandes de 110 m. Les batteries d’alimentation des moteurs sont installées dans des conteneurs interchangeables, qui peuvent être chargées via le courant de quai.