En dépit de la crise planétaire, le port marocain a fini le semestre dans le vert après avoir enregistré un exercice 2019 tiré par la montée en cadence de Tanger Med2. Le virus n’a pas ménagé le roulier cette année mais le conteneur est plus que résilient.
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Sur le même sujet