Avec son nouveau service Asie-Europe AE19, le leader mondial du transport maritime de conteneurs propose une solution qui utilise le ferroviaire pour traverser la Russie de part en part, et des liaisons maritimes shortsea en prolongement, tant côté mer Baltique que côté asiatique.

Un transport de conteneurs entre l’Asie et l’Europe utilisant successivement les voies maritimes et ferroviaires : voici ce que propose Mærsk avec son nouveau service AE19. Le premier chargement est arrivé le 7 août 2019 au port polonais de Gdansk, moins de trois semaines après le départ. Les conteneurs, provenant du port sud-coréen de Busan, étaient destinés au marché polonais. Ils ont d’abord rejoint en transport maritime shortsea le port de Vostochny, dans l’extrême-orient russe. Les conteneurs ont ensuite traversé toute la Russie en transport ferroviaire, jusqu’à Saint-Peterbourg, où ils ont été de nouveau chargés sur navire shortsea à destination de Gdansk.

« AE19 complète notre portefeuille de produits en proposant une solution avec un temps de transit extrêmement attractif pour les clients dont les cargaisons sont urgentes, tout en restant compétitive sur le plan des coûts », indique Zsolt Katona, directeur général de Mærsk pour l’Europe de l'Est, cité dans le communiqué.

La premier voyage du service AE19, qui peut transporter aussi bien des conteneurs dry que des reefers, s’est fait entre Busan et Gdansk. Mais ce service peut aussi être utilisé au départ d’un grand nombre de ports de l’Asie du Nord-Est : Japon, Corée du Sud, Nord de la Chine, etc. En Europe, le marché vise principalement les ports de la mer Baltique : Scandinavie, Allemagne, Pologne…

Les temps de parcours annoncés sont de 18 jours dans le sens Busan-Saint-Pétersbourg, et de 22 jours dans l’autre sens. Les transports maritimes sont assurés par les filiales de Mærsk : Sealand Asie et Sealand Europe. Le transport ferroviaire et les formalités douanières sont assurés par l’opérateur ferroviaire privé russe Modul. Pour la manutention, c’est l’opérateur russe Global Port qui est aux manettes, tant sur le terminal VSC de Vostochny que sur le terminal PLP de Saint-Petersbourg.

E.B

Sur le même sujet