C’est parti pour des alternatives plus écologiques aux carburants maritimes traditionnels à Anvers. Le second port européen va rétrofiter trois de ses propres navires pour qu'ils puissent naviguer au méthanol. Mais cette énergie ne serait qu'une des solutions envisagées par l’un des leaders portuaires du range nord dans le cadre de son verdissement.
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous