Catherine Rivoallon, préfiguratrice à la fusion des trois ports de l'axe Seine, en janvier dernier au Havre ©EB

 

En marge du Business Event Haropa sur le thème  « Rouen au cœur de la Supply Chain », axé sur le conteneur, Catherine Rivoallon a fait le point sur l’avancement de sa mission de préfiguration de la fusion des trois ports ports du Havre, de Rouen, et de Paris.

Démarrée le 7 février dernier, la mission de préfiguration à la fusion des trois ports de l'axe Seine doit se poursuivre jusqu’à la fin 2020. « Le 1er janvier 2021, je confierai les clefs au futur directeur d’un l’établissement public qui réunira les trois ports » confirme la préfiguratrice. Ensemble, ceux-ci emploient actuellement 1 800 personnes. Son statut juridique est en cours d’élaboration. Pour ce qui concerne le volet financier, Catherine Rivoallon soumettra « un programme d’investissement unique à l’échelle de l’établissement ».

Celle-ci insiste à la fois sur « la dimension d’axe pour rayonner à l’échelle internationale » et la nécessité de conserver la proximité demandée par les collectivités locales respectives.

Autre élément important, le projet stratégique unique pour la période 2020/2025, qui sera basé sur la complémentarité des filières sera finalisé à l’automne 2019. Evalué à 1,9 Md€, « il ne sera pas l’addition des trois ports actuels ».

Catherine Rivoallon, qui assure « ne pas avoir rencontré de frein au changement », poursuit donc sereinement sa mission. Bien consciente du « challenge que constitue une intégration à cette échelle » qui n’existe nulle part ailleurs.

Quoi qu'il en soit, sa mission se déroule dans un contexte de croissance soutenue  de l’activité portuaire. À la fin mai, le trafic maritime des ports Haropa affichait une progression de 5,1 % à 40 Mt. Le flux conteneurisé a connu une hausse de 4 % essentiellement portée par l’hinterland au Havre où le terminal multimodal a traité 32 000 EVP de janvier à avril (+ 12 %). À Rouen, les exportations céréalières au titre de la campagne 2018/2019 atteignaient déjà 6,7 Mt.

Robert Querret

Les trois ports de l'axe Seine, en progression de 5,1 % en 5 mois