Selon Bloomberg, CMA CGM chercherait à céder certains de ses actifs portuaires voire une de ses filiales portuaires. D'après Alphaliner, la vente viserait à se renflouer. L'endettement, qui aurait atteint fin mars près de 20 Md$, a été exacerbé par l'acquisition de Ceva Logistics .
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous