En dix ans, le visage portuaire du continent s’est radicalement transformé. Entre 2007 et 2017, pas moins de 50 Md$ y auraient été investis. Le Nigéria ne se contente plus du puissant Lagos. Le consortium réunissant Bolloré Ports et PowerChina vient de remporter l’appel d’offres international pour y ériger un port en eaux profondes à Akwa Ibom, un 3e projet greenfield. Revue dans le détail des investissements portuaires en Afrique.
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous