Angela Titzrath, la présidente de HHLA arrivée en 2017, a présenté le premier bilan dont elle est 100 % responsable ©Nele Martensen

 

Hamburger Hafen und Logistik AG, le premier opérateur logistique du port de Hambourg, a présenté le 27 mars un bilan très positif pour 2018 et une perspective de croissance évaluée entre 5 et 10 % en 2019.

En 2018, le groupe de logistique et de transport allemand a vu son chiffre d'affaires progresser de 3,1 %, à 1,29 Md€ et son bénéfice avant déduction des charges, des produits d'intérêt et des impôts (Ebit) de 17,9 % à 204 M€. La présidente de HHLA, Angela Titzrath, a fait savoir que le versement d’un dividende de 0,80 centimes par action serait proposé lors de l’assemblée générale qui se tiendra le 18 juin 2019.

Ces bons résultats s’expliquent pour une bonne part par le rachat du premier gestionnaire de terminaux d’Estonie ainsi que par l’acquisition de nouvelles parts dans le capital de Metrans, spécialiste européen de la logistique ferroviaire. Parallèlement, l’activité conteneurs du manutentionnaire progresse, mais sa dynamique s’est alignée sur celle d’une conjoncture maussade avec 7,34 millions des conteneurs transportés, soit une progression de 1,9 %.

Élargissement des activités intermodales

Pour 2019, la présidente de HHLA compte appuyer la croissance de son entreprise sur l’élargissement des activités intermodales, le deuxième métier du groupe, ainsi que sur le renforcement de l’automatisation du transport de conteneurs dans le port. Pour cette dernière activité, Angela Titzrath prévoit une progression 2019 comprise entre 1 et 3 %, notamment suite au lancement de nouveaux services entre Hambourg et les États-Unis.

La « nouvelle » patronne de HHLA, arrivée début 2017, présente ainsi le premier bilan dont elle est 100 % responsable. Il s'avère que celui-ci est positif et devrait permettre à la ville de Hambourg de récupérer la coquette somme de 43 M€ cette année. Venue du monde de l’automobile, celle que d'aucuns présentaient comme « l’apprentie la plus chère de Hambourg » a donc prouvé qu’elle n’usurpait pas sa fonction. « Le résultat annuel de HHLA est un succès pour les orientations prises par la nouvelle direction », a déclaré Michael Kruse, chef du groupe parlementaire libéral au Parlement de Hambourg. Pour la période à venir, la direction de HHLA peut donc compter avec le plein soutien de la ville hanséatique, son principal actionnaire.

Thomas Schnee