L’EPR Port Sud de France, gestionnaire du port de Sète, et la Région Occitanie, son propriétaire, vont investir 6 M€ dans le transfert-extension de l’actuelle plateforme ferroviaire. Objectifs : faire passer le taux de camions utilisant le fer de 30 à 50 %. « L’objectif est de passer de 25 000 remorques en 2018 à environ 30 000 , indique Olivier Carmès, directeur général du port. 30 % des camions qui arrivent à Sète utilisent le mode ferroviaire, nous souhaitons passer à 50 % d’ici...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Sur le même sujet