Jacques Le Fur devant la centrale d'une puissance de 8 MW destinée au port de Dunkerque ©GLB

 

Suite à l’appel d'offres lancé en 2017 par le Grand port maritime de Dunkerque, Actemium Brest, filiale de Vinci Energies, a été retenue au printemps 2018 pour équiper le port de Dunkerque d'un branchement à quai d'une puissance de 8 MW.

Les médias se font régulièrement l’écho de la montée en tension des protestations de la part des riverains des ports qui supportent de moins en moins les pollutions générées par les navires. Sous la pression, et des populations mais aussi des réglementations à venir, telle l’imminente convention internationale Marpol qui limitera dès le 1er janvier 2020 la teneur en soufre des carburants marins, les différentes parties prenantes, exploitants de navires, autorités portuaires et fournisseurs d’équipements et d’énergies, sont sommés de trouver des solutions. Couper les moteurs quand les navires pendant les escales et se brancher à l'électricité en sont une parmi d’autres (GNL, scrubbers, Méthanol, Marine gasoil oil-MGO et autres carburants à basse teneur en soufre...). 

Dans le cadre de l’appel d’offres lancé par le port des Hauts-de-France pour installer une station éléctrique à quai, Actemium Brest, filiale de Vinci Energies, candidat retenu (un contrat de 3 M€), a développé une centrale de conversion d'énergie d'une puissance de 8 MW qui alimenteront les porte-conteneurs de CMA CGM en escale à Dunkerque. Une puissance nécessaire du fait de la présence sur les plus gros navires de centaines de conteneurs reefers, gros consommateurs d'électricité.

2 000 heures d'études et 6 000 de montage

La société possède désormais une certaine expérience en la matière pour avoir équipé une dizaine de ports, principalement en Europe du Nord, le premier raccordement avait été effectué en 2000 à Göteborg. Elle a également doté la base navale de Brest de prises haute tension à l'arrivée des Bâtiments de projection et de commandement (BPC) ou des frégates multi missions.

La centrale de conversion, composée de six conteneurs de 40 EVP pour une surface globale de 200 m2, permettra simultanément deux porte-conteneurs de couper leurs groupes durant l'escale. Installé sur le quai des Flandres, avec le concours de Actemium Boulogne, « le branchement, grâce à un système de couplage pourra être effectué par des intervenants non électriciens du bord ou du port », précise l’entreprise. Le projet aura mobilisé 2 000 heures d'études et trois fois plus en montage. Les nombreux projets à venir identifiés par Actemium et son partenaire Barillec Marine laissent espérer de bonnes perspectives à l'entreprise qui draine notamment autour d'elle un réseau de sous-traitants de la région brestoise.

--- Gérard Le Brigand ---