Depuis 1983, l'Union portuaire rouennaise (UPR), qui représente 130 entreprises privées, est partenaire de la société Soget, spécialiste basée au Havre des systèmes d'informations portuaires, notamment le Port Community System (PCS). Mais cette fois, l'UPR va plus loin....

Un pas de plus. L'Union portuaire rouennaise qui entre au capital d'une entreprise, jusque-là détenue exclusivement par la communauté portuaire havraise à l'origine de sa création dans les années 80. Ce rapprochement a été officialisé cet été dans une logique d'implantation sur l'axe Seine de S)One, le Port Community System de dernière génération de Soget. En 1983 Soget avait lançé Ademar, la première génération de ce logiciel d’information portuaire centralisé, grâce auquel tous les opérateurs de la chaîne logistique peuvent suivre en temps réel la marchandise. À cette occasion, l'UPR avait créé l'association pour les services portuaires d'intérêt commun (ASPIC) en charge de gérer la plateforme informatique. Depuis, les équipes de Soget et d'ASPIC ont toujours collaboré ensemble, que ce soit pour la mise en place d'AP + en 2007 ou plus récemment avec le dernier-né dde Soget, S)One.

À travers l'ASPIC, l'UPR est également un partenaire de Soget pour le support et la formation des professionnels à l'utilisation des logiciels communautaires. Avec l'arrivée de S)One et la digitalisation complète de l'axe Seine, les professionnels rouennais se sont particulièrement impliqués dans la mise en oeuvre des traitements des vracs solides ou liquides (en particulier les céréales) ou encore dans la traçabilité de la marchandise en transport combiné. Pierre Marie Hébert, le directeur de l'UPR, explique qu' il était fondamental d'être associé de manière forte à la stratégie digitale et d'innovation sur l'axe Seine. Pour lui, cette entrée au capital est également une occasion de conforter la mission de l'organisation professionnelle auprès des acteurs portuaires rouennais. Outre sa fonction de représentation et de défense des interêts de la place portuaire rouennaise, l'UPR propose également à ses adhérents des services ayant trait à la formation, au recrutement, aux conditions de travail et à l'informatique portuaire via l'ASPIC.

Jacques Laurent