L’Union Maritime et Fluviale et le Grand port maritime de Marseille-Fos ont confirmé le 17 septembre les gestes commerciaux dans le prolongement du Pacte d’engagement pour la relance et la compétitivité de la place portuaire, lancé en février 2020. Il prévoit jusqu’à la fin de l’année des réductions sur les droits de port pour les filières conteneurs, ro-ro et ropax. Le GPMM espère surtout glaner quelques subsides promis par le gouvernement aux ports dans le cadre du plan « France Relance ».
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous