Le FueLNG Bellina, premier souteur de GNL de Singapour, a été baptisé début octobre. Il avait été mise à l'eau en juin. ©DR

 

Alors que FueLNG, l'un des deux titulaires actuels d’une licence de soutage de GNL dans le port de Singapour, a baptisé son premier souteur, qui alimentera les navires de Shell et de Hapag-Lloyd, le premier centre mondial de soutage va lancer un appel d'offres pour élargir son panel de fournisseurs.

L’avitaillement en GNL se structure ici et là-bas. Depuis quelques semaines, les souteurs entrent en scène. En septembre Le Kaguya (3 500 m3 et 80 m de long), exploité par LNG Marine Fuel Japan, a été baptisé au Japon tandis que le Gas Agility, officiellement nommé mi-septembre, est arrivé à Rotterdam, prêt à démarrer son service en Europe du nord. Il est actuellement le plus  grand avitailleur de GNL au monde avec ses 135 m de long et ses 18 600 m3 de volume contenu dans ses cuves. Il sera lui-même propulsé au GNL. Propriété de MOL, affrété auprès de Total Marine Fuels Global Solutions (TFMGS), il avitaillera notamment la série des neuf porte-conteneurs de 23 000 EVP de l’armateur français CMA CGM suivant un contrat de dix ans signé avec la filiale de Total dans les carburants marins. TMFGS et MOL ont d’ores et déjà signé un contrat d’affrètement long terme pour un deuxième grand avitailleur en GNL, sistership du Gaz Agility, qui sera livré en 2021. CMA CGM sera aussi son premeir client pour ses cinq unités de 15 000 EVP au GNL.

Le GNL dans les starting-blocks

14 afframax et un porte-conteneurs

Total attend un autre souteur, résultant du contrat d’affrètement à long terme signé cette fois avec le groupe singapourien Pavilion Energy pour opérer à partir de Singapour. En cours de construction par le chantier singapourien Sembcorp, le navire avitailleur aura une capacité de 12 000 m3 et devrait être livré début 2021.

Mais il vient donc d’être devancé par le FueLNG Bellina, officiellement premier souteur de GNL dans la Cité-État. FueLNG, co-entreprise de Shell eastern petroleum et Keppel offshore & marine, a baptisé le 1er octobre le navire construit sur le chantier de Keppel à Nantong, en Chine.

D’une capacité de 7 500 m3, il approvisionnera dans un premier temps les 14 aframax affrétés par Shell ainsi que le premier porte-conteneur de Hapag-Lloyd, le Sajir, en cours de conversion. Le transporteur allemand a prévu de souter à partir de Singapour et de Rotterdam. Le FueLNG Bellina sera en mesure d'assurer le ravitaillement en ship-to-ship à un rythme de 100 à 1 000 m3 par heure et de desservir des navires tels que des superpétroliers (VLCC), des porte-conteneurs ULCS et des vraquiers newcastlemax.

Le soutage de GNL vu par Pavilion Energy

Plateforme flottante

FueLNG fournira aussi du combustible à partir d’une installation construite par Keppel offshore & marine sur une plateforme flottante. C’est qui Shell l’alimentera lorsqu'elle sera opérationnelle à la fin de 2021. D’une capacité de 3 500 m3, elle fournira du carburant à de plus petits navires tels que les unités portuaires.

Premier port mondial de ravitaillement navires, Singapour veut développer son offre pour répondre à une demande en GNL qu’il considère « croissante ». Pour ce faire, la Maritime & Port Authority of Singapore va lancer dans les prochaines semaines un appel d'offres en vue de délivrer des licences supplémentaires de soutage de GNL. Le plus grand port de soute du monde veut porter sa capacité de soute pour le GNL à 1 Mt en 2021.

« Alors que la communauté maritime poursuit la recherche de combustibles à faible teneur ou à teneur nulle en carbone pour atteindre les objectifs de l'OMI pour 2050, le GNL est un combustible de transition viable pour atténuer les émissions de CO2 des navires. Un certain nombre d'entreprises ont investi dans ce carburant, notamment CMA CGM, Hapag Lloyd, Eastern Pacific Shipping et BHP », estime Chee Hong Tat, ministre des Transports et des Affaires étrangères, qui s’est exprimé à l’occasion du premier souteur singapourien. 

32,9 Mt entre janvier et août

Malgré la pandémie, les ventes de bunkers à Singapour ont augmenté de 5,3 % à 32,9 Mt entre janvier et août par rapport à la même période en 2019. Selon Chris Ong, président de FueLNG et PDG de Keppel O&M, la joint-venture a déjà réalisé plus de 250 opérations de soutage de GNL de camion à bateau à Singapour. Singapour est le plus grand port de soute du monde, avec un volume annuel de ventes d'environ 50 Mt.

Adeline Descamps

Le souteur qui alimentera en GNL les méga porte-conteneurs de CMA CGM vient d'être livré