Ceva Logistics confirme dans un communiqué que l'armateur français a obtenu, à l'issue d'une offre publique d'achat initiale, le contrôle absolu. La détention significative de titres et de droits de vote du capital lui permettrait de mettre en oeuvre une opération de retrait de la bourse. Des changements dans la gouvernance sont annoncés.

Le transitaire de Baar vient de publier un état des résultats de l’offre publique d'achat initiale que CMA CGM avait lancée au prix net de 30 francs suisses par action entre le 12 février et le 13 mars en vue d'en prendre le contrôle. Selon cette publication intermédiaire (une période d'offre supplémentaire a été décidée, entre le 20 mars et le 2 avril), le groupe français a acquis durant cette phase initiale un total d'environ 21,48 millions d'actions Ceva Logistics. Avec les 33 % d'actions qu’il détenait déjà directement et les 17,6 % acquises par certaines banques et qui pourraient être obtenues par le Français via un swap et deux contrats de rachat à terme, CMA CGM possèderait au moins 49,3 millions d'actions, correspondant à 89,47 % du capital et des droits de vote du capital social.

Cette apport significatif de titres et de droits lui permettrait donc de mettre en œuvre une opération de retrait des actions de Ceva Logistics de la SIX Swiss Exchange, suivant une opération d'offre publique de retrait immédiatement suivie d’une offre publique de retrait obligatoire si toutes les conditions sont réunies, qui pourrait avoir lieu au troisième trimestre de 2019. En conséquence, le conseil d'administration du groupe suisse a recommandé aux actionnaires restants de déposer leurs actions au cours de la période d'offre supplémentaire.

Des changements dans la gouvernance

En outre, il est prévu que les membres du directoire de la société apporteront leurs actions à l'offre et que les actions détenues par le conseil d'administration soient débloquées, afin que les membres du conseil d'administration puissent aussi apporter leurs actions à l'offre. En toute logique, la gouvernance va changer. Il est fort probable que Rodolphe Saadé, PDG de CMA CGM, soit élu président du conseil d'administration de Ceva lors de l'assemblée générale du 29 avril 2019, avec Rolf Watter en tant que vice-président. CMA CGM y est actuellement représenté par  trois membres indépendants du conseil d'administration.

A.D.