À peine assommé par le corinavirus, qui a dû toutefois contrarier sa dynamique en début d’année, le géant asiatique du transport maritime annonce une commande de cinq porte-conteneurs de 23 000 EVP de de huit transporteurs de pâte à papier.

Le Covid 19 semble en partie déjà oublié pour le groupe chinois de transport maritime, ou du moins, l’épidémie n’a pas réfréné son appétit, à en juger par les commandes qu’il vient de passer pour le compte de ses différentes filiales. Passé dans son giron en 2018, Orient Overseas Container Line (OOCL) vient ainsi de signer un contrat de 776,8 M$ pour l’acquisition de cinq porte-conteneurs de 23 000 EVP. Trois seront construits par Nantong Cosco KHI Ship Engineering (NACKS) et deux par Dalian Cosco KHI Ship Engineering (DACKS). Ces chantiers sont des joint-venture entre Cosco et le japonais Kawasaki Heavy Industries. Les spécifications techniques des navires n'ont pas été divulguées, mais les navires devraient être des unités de type megamax-24 avec (24 rangées de conteneurs en largeur). Les futurs géants d’OOCL devraient être livrés en 2023 et être déployés sur la ligne Est-Ouest de Ocean Alliance.

Par ailleurs, Cosco Shipping Specialized Carriers a commandé huit navires de transport de pâte à papier de 62 000 tpl à Cosco Shipping Heavy Industry Dalian pour un montant total de 288 M$. La compagnie en prendra livraison entre octobre 2021 et la fin 2022. Le transporteur disposera alors de vingt navires de ce type et affirme ainsi son leadership sur le segment. La Chine est le premier consommateur au monde de pâte à papier et ses importations ne cessent de croître. La Chine importe à elle seule 35 % des exportations mondiales de pâte de bois (demande mondiale estimée autour de 400 Mt). Son ralentissement économique en 2019 (6,1 % après 6,6 % en 2018 d’après la Coface) a d’ailleurs pesé sur l’ensemble des gros exportateurs de pâte de papier.

Thierry Joly