DFDS utilisera notamment le terminal roulier construit récemment au sud-est d’Istanbul à Yalova. ©MarineTraffic

 

L'opérateur multimodal turc Ekol Logistics et l'armateur danois DFDS renforcent leur coopération en Méditerranée.

Méconnu en France, le groupe multimodal turc Ekol Logistics vient de signer un accord avec le danois et spécialiste du roulier en Europe danois DFDS pour augmenter de 30 % les unités de fret en Méditerranée. Il concerne notamment le transport roulier de fret entre Istanbul (Turquie) et Trieste (Italie).

DFDS utilisera notamment le terminal roulier construit récemment au sud-est d’Istanbul à Yalova, qui devrait permettre « d'élargir la couverture géographique de DFDS pour nos nombreux clients à Istanbul et dans les environs », a indiqué Peder Gellert, vice-président exécutif et directeur de la division Shipping de DFDS. « Cet accord permettra de réduire drastiquement les contraintes de capacité des terminaux et d’assurer à nos clients une plus grande fluidité ».

L'armateur danois souhaite augmenter également sa capacité de transport en affectant d'autres navires à ce marché. En 2019, il devrait  accueillir les deux premiers des quatre fréteurs rouliers géants de 6 700 m linéaires (une capacité de 450 remorques de 14 m de long) commandés en 2016 au chinois Jinling Shipyard.

« Depuis l'investissement du groupe DFDS dans la société turque UN Ro-Ro en juin 2018, nous avons déjà investi dans l'allongement des navires afin de proposer une plus grande capacité, ainsi que dans les équipements pour adapter la flotte à la nouvelle législation en vigueur en 2020 », estime-t-il.

---- A.D ---