L'opérateur émirati DP World vient d'acquérir le 6e armateur mondial de feeders, le danois Unifeeder.

 

Affaire peu courante. L'armateur danois Unifeeder pourrait passer dans le giron de DP World si l'opérateur de terminaux émirati obtient le feu vert des autorités de régulation financière. La mainmise pourrait être effective avant la fin de l'année. 

Par un communiqué en date du 7 août, DP World a annoncé qu'il allait prendre 100 % du capital du 6e armateur mondial de feeders. L'opérateur émirati aurait proposé à Nordic Capital Fund VIII, son propriétaire, ainsi qu'à certains actionnaires, la somme de 765 M$, soit 660 M€.

Unifeeder, dont le siège est à Aarhus au Danemark, devrait continuer à opérer en tant qu'opérateur "indépendant" de concert avec son nouvel actionnaire. C'est du moins ce que la compagnie indique dans un communiqué toutefois distinct. Fondé en 1977, Unifeeder exploite une soixantaine de navires en affrètement. Il a transporté 3,2 MEVP et réalisé un chiffre d'affaires de 510 M EUR en 2017. 

Stratégique 

DP World, présidé et dirigé par le sultan Ahmed Bin Sulayem, qui se place parmi les quatre premiers opérateurs portuaires mondiaux (36 000 personnes dans 103 pays), justifie son acquisition par une volonté de "se développer dans des secteurs complémentaires" et de "jouer un rôle plus important dans la supply chain mondiale en tant que catalyseur".

Pour celui qui est aussi l'actionnaire de PO Ferries, principal concurrent de DFDS entre le continent et le Royaume-Uni, c'est aussi l'opportunité de s'établir sur les quais des ports dits de second rang, là où il n'était pas encore. Ce qui peut être stratégique dans une organisation, qui en privilégiant les grands hubs, rend de fait essentielles les dessertes vers les ports secondaires où s'opère le transbordement.

La dernière étude de Dynamar sur le feedering en 2017 indiquait que les 25 premiers ports de transbordement réalisaient plus de 50 % de leur trafic avec les feeders. Au total, 124 armateurs sont actifs dans le feedering. Les dix premiers armateurs de feeders représentent une flotte consolidée de 841 navires, d'une taille moyenne de 1 800 EVP pour près de 26 MEVP de capacité de transport annuelle. Ils exploitent au total 569 lignes. Parmi les têtes de pont, l'on retrouve MSC (131 navires pour 6,42 MEVP), Maersk line (171 navires, 5,796 MEVP), X-Press feeders (72 unités, 2,8 MEVP), Evergreen (67 navires, 2,528 MEVP), CMA CGM (89 feeders, 2,328 MEVP) et Unifeeder...

--- A.D. ---