« L'année 2020 restera dans les mémoires comme l'une des plus étranges pour le transport maritime par conteneurs » , pose le cabinet d’analystes Alphaliner. Le retournement de situation est saisissant. Il y a encore quelques semaines, les perspectives les plus sombres cueillaient les exploitants et propriétaires de flotte, encore assommés par la fièvre du Covid. La demande de navires atteint désormais des sommets alors que la deuxième vague tant redoutée n’est plus une option.
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Sur le même sujet