DR

 

Pour ne pas sombrer avec un marché sans demande, les grands opérateurs de la ligne régulière jouent sur les hausses de taux de fret et les surcharges. Pour autant, les taux de fret plongent d'une façon inquiétante.

Entre janvier et avril, les taux de fret ont plongé mais paradoxalement ils ne sont pas descendus aussi bas que l'an dernier sur les mêmes mois de mars et avril. Selon le consultant néerlandais Dynamar, à l'export de Chine, l'indice moyen établi par le China Containerized Freight Index (CCFI) s'est élevé en avril à 880, en hausse de 9,9 % sur un an. Sur le Shanghai Shipping Exchange, le Shanghai Containerized Freight Index révèle des évolutions de 9,4 % sur un an pour avril avec des taux qui sont passés sur la période de 660 à 740 $ vers le Nord Europe (+ 11,6 %) et de 2 650 à 2 700 $ (+ 1,9 %) vers la côte est des États-Unis. À 910 USD, les taux moyens ont grimpé de 179,4 % entre la Chine et la Nouvelle-Zélande. En revanche, ceux concernant l'Amérique du Sud ont baissé de 23,7 %, à 995 $.

À l'import d'Europe, l'évolution des indices (de 0 % à 10 %) a montré en mars une évolution plus raisonnable. À l'export, la hausse vers l'Extrême-Orient a été de 22,1 % tandis que vers le Moyen-Orient, elle s'est élevée à 18,3 %.

Application de surcharges

Pour éponger la capacité face à un absence de demande et préserver leurs marges, les transporteurs ont maintenu les taux de fret à la hausse et/ou appliqué les surcharges. Ainsi, en sortie d'Europe du Nord, on a vu fleurir une Peak Season Surcharge (PSS) de 150 $ sur le Moyen-Orient et de 300 $ entre la Méditerranée et le Moyen-Orient. Sur le transpacifique, l'allemand Hapag-Lloyd a lancé pour juin une hausse des taux de 450 $/EVP entre l'Extrême-Orient et le Canada, 240 $/EVP entre les États-Unis-Canada et le Moyen-Orient, 640 $/EVP entre l'Inde et l'Amérique du Nord et 240 $/EVP dans l'autre sens.

Acceptation par le marché ?

En sortie d'Asie, CMA CGM a lancé pour le 15 mai une augmentation de 300 $/EVP vers l'Afrique de l'Est, une autre de 500 $/EVP vers l'Afrique de l'Ouest pour juin et une saisissante Peak Season Surcharge de 1 400 $/EVP sur le Nigeria. OOCL (filiale de Cosco) prévoit pour le 1er juin une hausse de 200 $/EVP en sortie d'Extrême-Orient sur l'Australasie. Un montant identique est envisagé par APL (groupe CMA CGM) pour le marché Extrême-Orient-Moyen-Orient. Enfin, Hapag-Lloyd a lancé au 15 mai une hausse de 600 $ pour les flux en sortie d'Asie vers la côte est de l'Amérique latine. Sur la zone Inde-Afrique, des augmentations de taux ont également été initiées mi-mai par CMA CGM et Hapag-Lloyd.

Reste à savoir si ces hausses de taux seront acceptées par un marché en baisse. Ou si les clients préféreront se tourner vers ceux qui ont choisi d'en rester aux prix actuels.

Vincent Calabrèse