De rumeurs en spéculations. De révélations en annonces officielles. Le bruit entourant une probable réorganisation stratégique de Maersk enflait de jour en jour. Le danois y a mis un terme en présentant un nouveau plan stratégique, visant « l'efficacité et la compétitivité du groupe ». Entre 26 000 et 27 000 postes pourraient être affectés par les ajustements. Les marques Safmarine et Damco auront disparu d'ici la fin de l'année...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous