MSC prendrait également une participation de 52 % dans quatre conros, dont le Jolly Titanio ©DR

 

Le n°2 mondial du transport maritime de conteneurs a officiellement signé le 13 juin un accord pour acquérir une participation de 49 % de l'Italienne Messina.

« MSC, via sa société Marinvest, a racheté 49 % du capital social de la société génoise Linea Messina » a déclaré le groupe italo-suisse dans un communiqué de presse le 19 juin. Si l'opération est approuvée par les autorités italiennes de la concurrence ainsi que par l'Autorité portuaire de la Ligurie occidentale, qui gère les ports de Gênes, Savone et Vado Ligure, Messina, actuellement aux mains des héritiers du fondateur du group (la quatrième génération composée de Stefano et Ignazio Messina et Andrea Gais), passera donc dans le giron de l'armateur italo-suisse. Les détails de cette opération n’ont pas été révélés.

Les deux sociétés sont des familières. Elles ont commencé à coopérer en août 2017 avec la mise en place d'un service commun Med-West Africa impliquant également Cosco. MSC est aussi un des principaux clients du Terminal maritime intermodal (IMT) à Gênes qu'exploite Messina. Un accord avait quasiment été entériné en septembre 2017. Finalement, il a abouti en décembre dernier.  

Dette de 450 M€

Alphaliner laisse entendre qu'un accord est devenu possible à partir du moment où Messina et ses créanciers, dont la Banque Carige, se sont entendus sur les termes de la restructuration de l'encours de la dette, processus initié en octobre 2016. La dette, qui atteint 450 M€, serait liée à l'achat de 8 con-ros de 44 500 tpl (2 920 EVP) commandés par Messina entre 2011 et 2015 aux chantiers sud-coréens DSME et STX.

La recapitalisation suppose un investissement de 25 M€ de la part de MSC et  de 5 millions de la famille Messina. Selon Alphaliner, MSC prendrait également une participation de 52 % dans quatre des huit con-ros : les Jolly Diamante, Jolly Perla, Jolly Titanio (qui était affrété par MSC jusqu'à il y a encore quelques semaines) et MSC Cobalto (ex-Jolly Cobalto), affrété par la compagnie italo-suisse depuis mars 2018 et exploité sur l'Afrique de l'Ouest.

Messina exploite actuellement 11 navires représentant une capacité conteneurisée de 26 373 EVP. L'accord pourrait ouvrir la voie à des services opérés conjointement sur les routes de la Méditerranée, de l'Afrique, de la mer Rouge et du Moyen-Orient, où Messina est bien implantée.

A.F.D/A.D.