À quelques semaines de négociations décisives sur les mesures à prendre pour réduire les émissions de gaz à effet de serre à l'OMI et alors que les émissions de carbone du transport maritime vont être incluses dans le système d'échange européen de quotas, une quinzaine d’État-membres, qui ne partageaient pas le même point de vue sur la stratégie à mener, se sont réconciliés autour d’une proposition commune. La France fait partie de la ligue des 15 nations.
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous