La demande de transport s’annonce forte pour le 4e trimestre, excepté une intermittence de trois à quatre semaines (semaine 40 à 43, du 4 au 29 octobre). En conséquence, les armateurs ont clairement augmenté leur offre pour le 3e trimestre, mais ont redoublé de prudence cette année pour limiter leur offre dans une large fenêtre encadrant la Golden Week, appellation donnée à la semaine de jours fériés en Chine du 1er au 7 octobre.

Selon Sea-Intelligence, la capacité sur Asie-Amérique du Nord (côte ouest) devrait augmenter de 9,5 % (en année glissante) et de 12,1 % sur la côte est américaine. Sur le trade Asie-Europe du Nord, la capacité devrait également augmenter de 5,9 % par rapport à l'année précédente. Mais le consultant indique aussi que la fête nationale chinoise, qui entraîne fermeture d'usines et baisse significative de la demande de transport par conteneurs à destination et en provenance de l'Asie, est particulière cette année. « Les transporteurs ont été plus prudents dans le déploiement de leur capacité pendant cette période. Sur le transpacifique, la part de capacité réduite est supérieure à la moyenne de 2014-2019. »

Hapag-Lloyd a été le premier à annoncer qu'il ne déploierait aucun navire supplémentaire de l'Asie vers l'Europe du Nord sous le service FE4 de l'alliance dont il est membre, THE Alliance. Et ce, jusqu’à la troisième semaine d’octobre. L'alliance n’a pour autant indiqué officiellement que deux suppressions de traversées sur le programme qu’elle avait dû revoir à la hausse après avoir trop sabré dans les départs. Cela limite à quatre le nombre de voyages annulés sur le trafic Asie-Europe du Nord pour THE Alliance au cours des deux premières semaines d'octobre.

©Sea-Intelligence

Prudence 

L'accord de partage de navires entre Maersk et MSC (2M) ne prévoit pour sa part que quatre départs sur cette route, dont trois pour le service saisonnier AE-55/Griffin au cours des semaines 41, 42 et 43, établit Alphaliner, le spécialiste de la ligne régulière dans sa dernière note hebdomadaire. Sur la route transpacifique, 2M a également maîtrisé le coup de canif en déprogramment « seulement » trois départs sur les lignes Asie-États-Unis. L'Alliance renoncera en outre à quatre départs d’Asie vers la côte est américaine et cinq vers la côte ouest américaine.

La 3e plus grande alliance, Ocean, avait d’abord annoncé le 2 septembre qu'elle annulerait neuf traversées sur le transpacifique, dont huit entre le 3 et le 10 octobre. Or le programme réactualisé au 15 septembre ne fait état que de cinq navigations annulées en octobre.

A.D.

Sur le même sujet