Le transporteur maritime sud-coréen HMM vient de prendre livraison de deux autres mégamax d’une série de douze, portant tous le nom d’un port européen.

D'une capacité de 23 964 EVP, les HMM Hamburg et HMM Helsinki sont les cinquième et sixième géant sorti des cales du chantier naval DSME (Daewoo Shipbuilding & Marine Engineering) et les 7e et 8e unité du programme de construction de douze mégamax dont la construction a été repartie entre les deux géants sud-coréens de la construction navale, DSME (sept unités) et Samsung Heavy Industries (cinq unités). Les nouveaux fleurons partagent, avec leurs sisterships livrés à pas cadencés depuis quelques semaines, la particularité de figurer parmi les plus grands porte-conteneurs du monde, titre partagé bien peu de temps par le MSC Gülsün.

Les douze géant des HMM mesurent un peu moins de 400 m de long et plus de 61 m de large. Un moteur principal de type MAN- B&W G95ME-C10.5 de 75 570 kW (déclassé à 59 600 kW) propulse les navires jusqu'à environ 22 nœuds. Les douze mégamax sont tous équipés de scrubbers.

Le HMM Hamburg devrait rejoindre le service FE3 entre Asie et Europe de THE Alliance, que HMM a rejoint en avril dernier, désormais partenaire à part entière au même titre que Hapag-Lloyd, ONE et Yang Ming. Son jumeau, le HMM HELSINKI sera exploité sur le FE2 Asie - Europe, service qui a fusionné les boucles FE2 et FE4.

La rédaction