Le leader danois et sa filiale Hamburg Süd vont offrir, dès février 2020, une nouvelle couverture de la Nouvelle-Zélande. Il est prévu de réintégrer Timaru (près de Canterbury) à son service express Southern Star entre l'Asie du Sud-Est et la Nouvelle-Zélande, qui avait été supprimé en août 2019, tout en portant le temps de voyage à sept semaines. Il sera assuré par sept navires de 5 500 à 5 900 EVP. Un nouveau tronçon, entre Nouvelle-Zélande et Asie, sera inséré sur le service Asie - Côté Ouest sud-américaine (récemment ré-agencé) sous la marque AC2-ASPA2 / AC3-ASPA3. Tauranga en bénéficie en apparaissant sur les radars du AC3-ASPA3, au retour, en direction de l’Asie. Le segment Nouvelle-Zélande-Asie reprendra en outre l'offre Triple Star North bound précédemment assurée par l’ex-AC3-ASPA3. Il allongera la rotation d’une semaine, portant à 21 semaines, avec un 21e navire de 9 500 EVP, de façon à assurer les départs hebdomadaires.

Dans le même temps, Maersk cessera son service saisonnier Chine-Nouvelle Zélande récemment introduit, et commercialisé sous le nom de Seasonal Triple Star service. Le dernier départ de Tauranga est prévu le 22 janvier.

La rédaction

Sur le même sujet