Le transporteur danois de conteneurs va organiser un service supplémentaire vers l'Afrique du Sud et de l'Europe pour absorber les volumes supplémentaires de reefers dans la perspective de la saison des fruits de l'hémisphère sud. La nouvelle offre se concentrera sur les exportations de fruits de Port Elizabeth vers les centres de Tanger Med et Algésiras, et fonctionnera en parallèle avec le service Europe - Afrique du Sud SAECS.

Maersk proposera cette boucle saisonnière sur une base hebdomadaire en ajoutant une étape Port Elizabeth - Gibraltar vers le nord à la rotation de son service WAF1 pour l'Afrique de l'Ouest et du Centre, dont les hub sont Tanger Med et Algésiras.

Le service WAF 1 révisé continuera d'offrir des liaisons vers le Ghana, le Congo et l'Angola, d'où les navires se rendront à Port Elizabeth pour le trajet vers le nord. Le premier départ d'Afrique du Sud est prévu pour le 1er juin avec le Ulsan (4 132 EVP), un navire équipé de 500 prises reefers.

Le service sera assuré en sept semaines, soit une de plus, au moyen de sept navires de 3 650 à 4 500 EVP. Il fait escale à Tanger Med (T1), Algesiras (APMT), Tanger Med (T2), Tema (nouveau), Pointe Noire, Luanda, Port Elizabeth, Tanger Med. Douala ne sera plus desservi mais le sera désormais par le WAF 5, qui fait désormais escale à Algésiras (APMT), Cotonou, Onne, Douala, Cotonou, Takoradi, Algésiras. Douala assure notamment les exportations de bananes et de fruits camerounais.

Le WAF 1 renforcé avec l’étape Port Elizabeth vient renforcer les capacités du SAECS/SRX de Maersk, ONE et DAL (Deutsche Afrika Linien). Ce service direct est assuré par neuf navires de 6 350 à 8 850 EVP, fournis par Maersk (6), ONE (2) et DAL (1). Ces navires sont équipés de 1 285 à 1 700 prises reefers. Les nouvelles capacités offertes permettront de libérer des créneaux sur le SAECS/SRX pour les exportations de fruits d'Afrique du Sud en général et du Cap en particulier, indique Alphaliner.

La rédaction