Le chantier naval chinois Yangzijiang Shipyard (YZJ) a livré le 24 juillet le YM Triumph, d'une capacité de 12 726 evp, à Costamare Inc, la filiale américaine de l'armateur grec Costamare Shipping, qui n'opère pas. Le nouveau navire est le premier des cinq sisterships que Costamare a commandés à YZJ à la mi-2018 dans le cadre d'un affrètement de dix ans au transporteur taïwanais Yang Ming.

Pour Yang Ming, il s’agit du premier des 14 VLCS affrétés à long terme que la compagnie maritime va céder à nouveau d'ici la fin de l'année 2022. Outre les cinq navires YZJ de Costamare, le contrat prévoit neuf navires de 11 850 EVP construits par le constructeur nippon Imabari et financés par Shoei Kisen, la branche de financement des navires du groupe japonais Imabari.

Le YM Triumph et ses sisterships sont des néo-panamax d'une longueur de 332 m et d'une largeur de 48,20 m (soit 19 rangées). Les navires équipés de scrubbers sont propulsés par un moteur principal MAN-B&W 8 G95ME- C10 et sont équipés de 1 000 prises reefers. Les deux premières unités – YM Triumph et YM Truth –, seront déployéess sur le service PN2 Extrême-Orient — côte ouest américaine de THE Alliance.

Programme d’expansion

La compagnie maritime fournit actuellement deux porte-conteneurs de 8 600 EVP à la flotte des huit navires qui assure cette boucle. Cette rotation est par ailleurs exploitée avec un tonnage d'environ 10 000 EVP par Hapag-Lloyd (trois navires) et ONE (trois navires).

En plus des 14 VLCS, le programme d'expansion et de renouvellement de Yang Ming comprend également dix navires de 2 940 EVP (dont deux ont déjà été livrés) pour le réseau intra-asiatique du transporteur.
Contrairement aux VLCS, ces petites unités seront toutes détenues et gérées par Yang Ming.

La rédaction