En 2018, le marché attend 1 966 navires. Or, à deux mois de la fin de l'année, 866 unités restent à livrer. En cause, selon Vessel Value, l'attentisme et l'annulation des commandes en réaction à un retournement du marché...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Sur le même sujet