Entre janvier et septembre 2018, parmi les transporteurs maritimes de conteneurs ayant présenté leurs résultats financiers, tous ont vu leurs recettes s’améliorer par rapport à la même période de 2017. Mais...

Dans le Top mondial des armateurs positionnés sur le conteneur, c’est aussi le leader mondial, le danois Maersk Line, qui présente la meilleure évo- lution de son chiffre d’affaires, en croissance de 31 % (21,083 Md$) par rapport aux neuf premiers mois de 2017. Les numéros 3, 4 et 5 mondiaux CoscoSL (10,42 Md$), CMA CGM (17,17 Md$) et Hapag-Lloyd (9,777) ont également enregistré du « mieux » à deux chiffres, respectivement de 20, 10, et 13 %. Toutefois, les résultats nets n’ont pas suivi la même dynamique pour tous. Selon Dynamar, il y a une égale répartition entre ceux qui engrangent des profits et ceux qui subissent les pertes. Dans le rouge, les taïwanais Evergreen (- 32 M$) et Yang Ming (- 210 M$), le coréen Hyundai (- 527 M$) et l’israélien Zim (-74 M$),

Il faut aussi noter que, sans les 3,1 Md$ empochés par Maersk Line, en grande partie grâce à la vente de certaines activités – la séparation d’avec Maersk Tankers, Maersk Oil et bientôt de Maersk Drilling devrait rapporter quelque 5 Md$, soit 4,3 Md€ –, le danois afficherait une perte nette de 67 M$.
Si on examine la situation des 9 armateurs, dont les revenus par EVP sont disponibles pour les neuf premiers mois de 2018, le paysage est également contrasté : cinq d’entre eux (CMA CGM, Hapag- Lloyd, Hyundai, Yang Ming et Zim) sont en repli par rapport à la même période 2017. Hapag-Lloyd affiche la plus forte baisse de son chiffre d’affaires par conteneur, en baisse de 129 $/EVP, à 1 099 $. La hongkongaise SITC, en revanche, est parvenue à générer 83 $ de plus, soit 598 $/EVP.

Par ailleurs, le résultat d’exploitation par EVP s’ est sérieusement dégradé pour six d’ entre eux (CMA CGM, Hapag-Lloyd, Hyundai, Maersk Line, Yang Ming et Zim). CMA CGM et Zim réalisent les sous-performances les plus marquées en accu- sant les plus fortes baisses de 66 $/EVP. Hyundai a notamment perdu sur le plan opérationnel 120 $/ EVP.

--- A.D.---

Sur le même sujet