L'un des plus grands transporteurs océaniques de vrac au Canada a profité de sa présence au Breakbulk à Anvers pour fêter avec sa clientèle son 75e anniversaire, évènement qui allait de pair avec le 60e anniversaire de la filiale Falline, spécialisée dans la desserte du Saint-Laurent et des Grands Lacs au départ d’Europe du Nord.

Il s’agit d’un trafic westbound uniquement, les navires étant positionnés à vide après avoir déchargés dans divers ports européens des cargaisons de vracs dans le cadre d’une activité propre à Fednav. Falline a consolidé ses positions sur ce marché en alignant des Lakers (laquiers) de dernière génération, les nouvelles unités offrant un port en lourd de 34 500 t, grées à 30 t peuvent acheminer vers les Grands Lacs jusqu’à 20 500 t.

En 2018, Falline a transporté d’Europe près d'1 Mt avec 54 départs, dont 40 à partir d'Anvers (500 000 t). Dans le port scaldien, les navires sont traités au terminal aux aciers de PSA. Près de 75 % des cargaisons chargées sont des fers et aciers (20 % du breakbulk). Pour l’armement, Anvers est le port le plus important devant Brake. À noter que Falline charge également au RU, en Baltique, dans des ports néerlandais et parfois à Bilbao.

Selon la direction de Falline, la nouvelle saison des Grands Lacs a bien démarré, les navires ayant fait le plein de chargement. Par contre, c’est l’expectative pour les prochains mois compte tenu des évolutions sur le plan de la géopolitique. Fednav dispose d’une flotte d’une soixantaine de navires. 

B.V.D.B