© Thierry Rambaud - GPM La Rochelle

 

Construites par REEL IMECA à La Rochelle, deux plateformes destinées à l'assemblage du corps principal des Airbus A318, A319, A320 et A321 à Hambourg viennent de prendre la mer à La Rochelle, cap sur Hambourg. Chacune mesure 30 m de long par 9 de large et 6 de haut et pèse 75 tonnes.

Ce sont les deux dernières plateformes d'une commande portant sur trois qui ont été chargées hier sur le Ville de Bordeaux par Augizeau Transports Exceptionnels et FAST, l'agence maritime du groupe Maritime Kuhn à La Rochelle. Le transporteur a utilisé la rampe ro-ro de Chef de Baie. Il a, au préalable, calculé le moment optimal pour l'opération, en tenant compte des marées et de leurs coefficients et de l'angle que formerait la rampe au moment du chargement, du centre de gravité de l'ensemble routier, des capacités de la remorque et de ses suspensions à effectuer le transfert depuis l'usine REEL IMECA, en bordure du bassin à flot, jusqu'à Chef de Baie.

Préférence au transport maritime, plus compétitif 

« C'est parce que nous avons fait une bonne préparation [qui a duré plusieurs mois, NDLR] que toute l'opération s'est bien passée », assure Stéphane Drouet, responsable de la société de transport à La Rochelle. FAST s'est chargé de l'arrimage des deux plateformes dans le navire. Elles auraient pu aussi être acheminées en différentes pièces par la route jusqu'à Hambourg pour y être assemblées sur le site d'Airbus. La préférence est cependant allée au transport maritime, plus compétitif.

La filiale de Maritime Kuhn s'est fait une spécialité des colis lourds. C'est elle qui opère les fréquents déchargements d'éoliennes à La Rochelle, le chargement délicat de voiliers de luxe construits par Bénéteau, Fountaine-Pajot ou Dufour et destinés aux Caraïbes et aux États-Unis, ou encore la réception de coils en provenance de Chine et de Corée du Sud pour l'industrie automobile.

M.G.S.

Voiliers et éoliennes, FAST prend le vent