Le relèvement des droits tarifaires perturbe les volumes d'échanges et les routes maritimes. Elles ne fait pas que des perdants, le marché ayant horreur du vide. Les tensions commerciales entre la Chine et les États-Unis, les sanctions imposées à l’Iran et au Venezuela, les représailles tarifaires exercées par le Canada, la Chine et l'Union européenne…...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Sur le même sujet