©Fred Olsen

 

C’est un bel objet, qui fait actuellement escale et pour trois jours au Verdon, l’un de ses sept terminaux du grand port maritime de Bordeaux. Opéré par Fred Olsen Windcarrier, le jack-up L/B Jill battant pavillon américain, positionné à environ 10 m du quai et stabilisé sur pieux, effectuera ses opérations de manutention grâce à trois grues de bord.

Parti des Pays-Bas le 2 septembre, le navire sur jambes mobiles est actuellement dans l’estuaire de la Gironde, et ce jusqu’au 12 septembre, où il doit charger des composants électriques, générateurs, transformateurs ainsi qu’une plateforme destinés à des forages géologiques. Ces colis lourds, venus de toute l’Europe, ont été préacheminés par voie maritime par le navire océanographique Miltis.

Le matériel est destiné à des travaux de raccordement sous-marins entre l’Espagne et la France pour le compte de RTE. Le L/B Jill se rendra ensuite sur zone pour commencer ses travaux au large, entre le Porge et Bayonne.

Large de 41m, long de 56 m, il atteint 85 m avec la plate-forme hélicoptère pour un tirant d’eau de 5 m. 

La rédaction