Avec ses 15 m de tirant d’eau, le pétrolier Delta Mariner, arrivé au terminal de Koole le 20 avril, est le premier navire de cette taille à profiter de l’approfondissement du chenal d’accès au port de Rotterdam.

L’approfondissement de l’accès nautique au port de Rotterdam touche à sa fin : trois pipelines doivent encore être supprimés cet été pour parfaire les travaux, mais le Nieuwe Waterweg a d’ores et déjà vu sa profondeur passer de 15 m à 16,2 m dans sa partie la plus proche de la mer, de Hoek van Holland à Maasluis, et de 14,5 m à 16,4 m en amont de Maasluis, jusqu’à au tunnel du Benelux.

« Les 20 centimètres supplémentaires sont nécessaires en raison de la plus faible teneur en sel dans la partie terrestre du Nieuwe Waterweg, ce qui signifie que les navires ont besoin d'une plus grande profondeur d'eau », indique le port de Rotterdam, qui annonce aussi que les navires affichant un tirant d’eau jusqu’à 15 m peuvent désormais accéder à la zone portuaire de Botlek, qui peut ainsi accueillir les navires de type new panamax. Les travaux d’approfondissement du Nieuwe Waterwag ont été réalisés sous l’autorité de Rijkswaterstaat, l’agence gouvernementale des routes et des voies d’eau, et ceux de Botlek sous celle du port de Rotterdam, dont le président, Ronald Paul, déclare : « L’approfondissement permet à Rotterdam d’améliorer sa position concurrentielle et de moderniser le Botlek pour en faire un port où les plus récents vraquiers et pétroliers se sentent aussi à l’aise que les plus grands porte-conteneurs à Maasvlakte 2. »

Étienne Berrier