L'extension du Terminal de Flandre à Dunkerque a été livrée et inaugurée le 20 juin ©Dunkerque Port

 

Après deux ans de travaux et un investissement de 65 M€, le Quai de Flandre élargi à 1 785 m a été inauguré le 20 juin. Il peut désormais accueillir simultanément deux ULCS (Ultra Large Container Ships) de 400 m de long.

En tant que maître d’ouvrage, l'autorité portuaire de Dunkerque avait engagé en février 2017 les travaux qui devaient lui donner de l'aisance et permettre à l'opérateur du terminal (il est détenu à 91% par Terminal Link, filiale du Groupe CMA CGM, et à 9 % par Dunkerque-Port) d’accueillir simultanément à quai deux porte-conteneurs de nouvelle génération. Au moment du premier coup de pioche, l'activité conteneurisée, localisée principalement au quai de Flandre, avait presque doublé, passant de 200 000 EVP en 2010 à 375 000 EVP.

Le port de Dunkerque vient donc de réceptionner le vaste chantier, qui aura nécessité deux ans d'aménagemements, par l’ampleur des terrassements et le volume de matériaux dragués. Le quai de Flandre offre désormais un linéaire de près de 1 800 m, dont près de 1 000 m dragués à 17,30 m de profondeur. « Les conditions d’accueil ont par ailleurs été améliorées grâce au remplacement de l’ensemble des défenses d’accostage et au renforcement des bollards d’amarrage », indique la direction portuaire. Les investissements, qui s'inscrivent en outre dans le cadre d’une stratégie de reconquête de l’hinterland de la région Hauts-de-France, se sont élevés à 61,4 M€ dont 20,4 M€ par l'État.

Lors de l’inauguration de l’extension du Quai de Flandre, ce jeudi 20 juin 2019. (De g. à d.) Éric Etienne, sous-préfet de Dunkerque-Port ; Patrice Vergriete, maire de Dunkerque, président de la Communauté urbaine de Dunkerque ; Christine Cabau-Woehrel, directeur central exécutif Assets CMA CGM ; Jingtao Bai, CEO China Merchants Ports ; Stéphane Raison, président du directoire de Dunkerque-Port ; Emmanuelle Verger, présidente du conseil de surveillance de Dunkerque-Port ; Franck Gonsse, secrétaire général CNTPA.

« Grâce à cette extension, le Terminal des Flandres et Dunkerque-Port doivent devenir un hub de transbordement en Europe du Nord et affirmer leur position de port naturel des exportateurs et importateurs de la région Hauts-de-France », ambitionne Stéphane Raison, président du directoire du port de Dunkerque.

Equipé de 6 portiques et 700 prises reefer, et affichant un tirant d’eau allant de 13,50 à 17,50 m pour une capacité totale de 1 MEVP, le terminal reçoit actuellement 5 services short sea, 2 services feeder et 4 services transocéaniques hebdomadaires. Terminal Link a accompagné cet investissement par l’achat de 3 portiques de dernière génération, dont la livraison du premier par le Chinois ZMTC a coïncidé avec la réception des travaux. Les deux autres devraient être livrés début 2020.

Christine Cabau-Woehrel, l'ex-DG du GPM de Marseille, récemment recrutée par le groupe CMA CGM au poste de directeur central exécutif Assets du groupe CMA CGM, était présente... « Le groupe a toujours soutenu le développement de la place portuaire de Dunkerque et s’y est fortement impliqué. L’extension du quai de Flandre et l’arrivée de nouveaux portiques dès l’année prochaine vont permettre de renforcer la compétitivité du terminal ».

La rédaction