Un demi épilogue pour le porte-conteneur de Maersk lourdement endommagé suite à un incendie en mer d'Oman en mars 2018. 

Le Maersk Honam de 15 300 EVP de Maersk sera reconstruit en Corée du Sud (chantier d'Ulsan) par son constructeur d'origine Hyundai Heavy Industries. Il devrait être remis en service d'ici le second semestre de l'année.

En mars 2018, quatre marins avaient péri lors de l'incendie qui s'était déclaré alors que le porte-conteneur récent (livré mi 2017) de plus de 15 000 EVP se trouvait en mer d'Oman, à destination de Suez avec 7 860 conteneurs à bord (représentant 12 416 EVP).

Le navire, qui se trouve actuellement à Dubaï dans les formes de Dubaï dry docks, a été découpé en deux morceaux. La section intacte de plus de 200 m, du milieu du navire à la poupe (y compris la coûteuse salle des machines), rejoindra d'ici mars la Corée du Sud par un navire de transport de colis lourd (de l'armateur Cosco) tandis que la partie avant endommagée (un tiers) sera démantelée.