Depuis le 6 novembre, le nom de la roumaine Adina Valean circule en tant que future titulaire du portefeuille des Transports dans l’équipe d’Ursula von der Leyen, la présidente de la commission européenne. Information confirmée par le porte-parole du gouvernement roumain, pays d'origine de la future commissaire européenne des Transports.

Le nouvel exécutif de centre droit de Ludovic Orban avait présenté deux candidats, les eurodéputés Adina Valean et Siegfried Muresan. Les deux siègent au sein du Parti populaire européen et ont été élus en 2019 sur des listes du Partidul National Liberal.

C'est Adina Valean qui aurait été choisie. C'était aussi une candidate roumaine – Rovana Plumb  – qui avait été promise au portefeuille des Transports, avant d’être écartée par le Parlement européen, avant même l'oral. La sociale-démocrate avait été écartée par les eurodéputés en raison de conflits d’intérêts présumés. Le Hongrois Laszlo Trocsanyi (PPE, droite) qui devait récupérer le Voisinage et l’Élargissement avait connu le même sort.

La candidature d’Adina Valean sera soumise le 14 novembre au Parlement européen.

La rédaction