©Aarhus

La société danoise de logistique et d'acconage Aarhus Logistics Center (ALC) va céder son terminal à conteneurs à la filiale portuaire d’A.P. Møller-Mærsk.

Opérationnelle depuis le printemps 2017, située sur la section sud de 300 m du quai à conteneurs du port d'Aarhus (la section nord de 1 000 m est utilisée par APMT), l’installation d’ALC est dédiée aux navires de courte distance (short sea) et au feedering.

L’opération a donc lieu entre voisins. AMPT exploitera dès le 1er septembre 2020 les 1 300 m. Le prix de vente n'a pas été divulgué.

Sous sa forme actuelle, le terminal Aarhus d'APMT a été créé en 2010 par la fusion de deux installations voisines d'APMT et de Cargo Service. APMT en est devenu l’unique actionnaire en 2016 en rachetant les participations de ses anciens partenaires.

Aarhus est desservi par la ligne FE1 (Asie du Sud-Est – Europe du Nord via la mer Rouge) exploitée par un service conjoint de Maersk et MSC au sein de 2M. Le service est presque exclusivement exploité par Maersk avec un tonnage de plus de 18 000 EVP. 2M est la seule alliance à offrir des services directs entre l'Asie et les ports scandinaves de Göteborg et d'Aarhus. Les services short sea sont exploités avec des navires de 700 à 2 200 EVP par Unifeeder, Eimskip, Containerships (CMA CGM), MSC, Samskip, ONE et Royal Arctic Line.

Avec un trafic annuel de 574 000 EVP en 2019, Aarhus est de loin le plus grand port à conteneurs du Danemark et le seul à être desservi par un service de ligne intercontinental.

La rédaction