©Besix

Le contrat de conception et de construction visant à accroître la capacité du terminal de vrac de Dibba a été attribué à un groupement européen, familier des développements portuaires dans la région du Moyen-Orient.

Le groupement composé de Six Construct, l'entité du groupe de BTP belge BESIX au Moyen-Orient, et de l’une des plus grandes entreprises de dragage Jan de Nul, a emporté le contrat visant à accroître la capacité du port de Fujairah. Basé aux Émirats arabes unis, Fujairah est notamment le deuxième plus grand centre de soutage de navires au monde après Singapour.

D’un coût estimé à 90,4 M€, les travaux vont consister à draguer le chenal de navigation et le bassin portuaire, à remettre en état et à protéger le littoral, ainsi qu'à construire des brise-lames, un mur de quai de 765 m de long et des fondations pour des infrasctructures ferroviaires Le port de pêche sera déplacé dans le cadre de ce projet. Le chantier est prévu pour durer 19 mois.

En terrain connu

« L'histoire de Six Construct et celle du port de Fujairah sont très liées. Nous avons contribué à plusieurs reprises à l'extension de l'infrastructure portuaire », a indiqué Yasser Laroussi Ben Asker, directeur des opérations de Marine Works Middle East de Six Construct. Le groupe belge est aussi connu pour avoir réalisé les infrastructures portuaires de Tanger Med au Maroc. Jan De Nul n’en est pas non plus à son premier projet de dragage au Moyen-Orient.

La rédaction