Selon Bloomberg, CMA CGM chercherait à céder certains terminaux ou l'ensemble de son activité CMA Terminals, qui exploite 32 terminaux dans le monde. La vente viserait à alléger son endettement qui s'est exacerbé avec l'acquisition de Ceva.

Selon l'agence financière, le groupe français envisagerait de céder sa division Terminaux - CMA Terminals (32 terminaux dans le monde) - afin de réduire son endettement de 1,7 Md€. China Merchants serait bien placé pour l'emporter.

China Merchants et CMA CGM sont déjà associés dans l'exploitation de terminaux via Terminal Link (13 terminaux), joint-venture à 49/51 %. L'armateur français lui avait cédé 49 % en 2013 pour une transaction estimée à plus de 500 M€. 

La rédaction