Le négociant genevois de pétrole Cargill International et l'armement pétrolier Maersk Tankers mettent en commun leur flotte de pétroliers MR (middle range). Soit 60 pétroliers en tout. 

Maersk Tankers devrait apporter au pot commun 44 navires, affrétés auprès d'une dizaine de clients, tandis que Cargill complètera avec 20 navires, portant le nombre total de navires à plus de 60, et « faisant de ce pool l'un des leaders du marché dans le segment MR », font valoir les deux parties. « Cela va nous permettre plus de flexibilité pour offrir un meilleur service à nos clients », a déclaré Claus Gronborg, directeur commercial de Maersk Tankers.

L'accord, qui vise à s'affranchir du marché spot, sera effectif à partir du 1er octobre 2019 et ne sera pas exclusif. Les deux sociétés laissent la porte ouverte à d'autres armateurs... L'ensemble sera géré par Maersk Tankers, avec une équipage en partie de Cargill, et sera basée à Copenhague, Singapour et Houston. 

Le trader entend aussi profiter de « l'expérience numérique de Maersk Tankers en matière de trading ». Cargill et Maersk Tankers s'engagent aussi, par cet accord, à réduire leurs émissions.

La rédaction