La plateforme expérimentale des énergies de demain qui parcourt le monde avec un navire-laboratoire à l’hydrogène, autonome en eau et en énergie, a trouvé un nouveau partenaire avec l’armateur français de conteneurs, lui-même très engagé dans le GNL. Ensemble, ils entendent faire de l’hydrogène l’une des énergies de demain.

Déployer l’hydrogène à grande échelle pour le transport maritime. Le partenariat entre CMA CGM et Energy Observer, qui travaille à l’industrialisation des briques hydrogène pour le maritime, vise à expérimenter, tester et développer des solutions énergétiques basées sur l’hydrogène, le solaire, l’hydrolien et la propulsion à la voile.

Energy Observer est un bateau expérimental alimenté à l’hydrogène vert, produit à base d’eau de mer et via les sources d’électricité renouvelables embarquées. 

CMA CGM indique dans un communiqué que le groupe mettra au service du navire laboratoire « son expertise industrielle pour favoriser le déploiement de l’hydrogène comme mode de propulsion zéro émission du transport maritime dans les années à venir »  Les équipes R&D des deux partenaires se donnent pour objectif de d’industrialiser de nouvelles solutions énergétiques.

 Energy Observer compte déjà parmi ses partenaires Toyota, Air liquide et Engie et vient également de signer avec le constructeur Chéreau, à l’initiative d’un semi-remorque frigorifique à hydrogène.

La rédaction