Les deux compagnies basées à Marseille, CMA CGM et Ponant, ont fait savoir dans un communiqué commun qu'elles allaient en partie financier une nouvelle vedette destinée à équiper la station des Saintesaux Antilles françaises en soutien à la Société nationale des sauveteurs en mer (SNSM), qui ont été tristement et fatalement mis sous les feux de l'actualité après le naufrage au large des Sables-d'Olonne du canot Jack Morisseau qui a coûté la vie à trois sauveteurs.

« CMA CGM et Ponant ont décidé de s'engager aux côtés de la Société nationale des sauveteurs en mer (SNSM) en investissant pour la construction d'une nouvelle vedette », indique le communiqué conjoint.  

La nouvelle vedette, dont la construction commencera dans les prochains mois, permettra de remplacer un canot qui effectuaient plus de 50 sorties annuelles en mer. Elle sera livrée en 2021 et pourra accueillir 6 sauveteurs bénévoles à son bord. Ce Navire de Sauvetage Hauturier de « type 2 » (NSH2) fait partie de la gamme de navires développée dans le cadre du programme « Nouvelle Flotte de Sauvetage » de la SNSM. Insubmersible et autoredressable, long de 14,50 m de long pour 5 m de large, il est capable d'intervenir pour des missions de sauvetage hauturières à une distance de 20 voire 50 nautiques de la terre, d'effectuer des recherches d'homme à la mer, de récupérer et de pré-médicaliser des naufragés, d'intervenir en coopération avec un hélicoptère, d'accoster et de remorquer un navire secouru. Conçu pour une durée de vie de 30 ans, ce navire est destiné .

« En tant que compagnie maritime ayant de nombreux collaborateurs bénévoles au sein de la SNSM, nous avons été extrêmement touchés par le drame des Sables-d'Olonne. La SNSM et l'ensemble de ses bénévoles font chaque année un travail remarquable d'assistance en mer et de sécurisation des plages. Nous avons donc décidé de les soutenir en contribuant au financement d'une nouvelle vedette. A travers cette aide, nous exprimons à la fois notre solidarité maritime et les valeurs humaines d'un groupe familial tel que le nôtre », a justifié Rodolphe Saadé, PDG du groupe CMA CGM, cité dans le communiqué.

« En tant que marin, investi depuis toujours dans le rayonnement du pavillon français, un des plus sûrs au monde, je place la sécurité de nos membres d'équipage et de nos passagers au tout premier plan des priorités de la compagnie. Assurer de notre soutien la SNSM est une évidence pour nous et illustre la solidarité naturelle qui lie les marins », mentionne pour sa part Jean-Emmanuel Sauvée, président et co-fondateur de Ponant.

La rédaction