CMA Terminals, filiale à 100% du transporteur maritime CMA CGM, semble sur le point de quitter les opérations portuaires à Latakia, en Syrie, à l'expiration d'une concession de dix ans pour l'exploitation du terminal international de conteneurs de Latakia (LICT).

Les médias syriens rapportent que les concessionnaires actuels – CMA Terminals et son partenaire local Souria Holding – ne renouvelleraient pas leur concession 2009 à leur expiration cette année. Malgré la guerre civile syrienne, Lattaquié est l'une des zones les plus stables de la région et son port continue d'être desservi par les plus grandes compagnies maritimes. En 2018, LICT a traité un volume de 332 000 EVP, en hausse de 14 % par rapport à 2017.

Selon les médias locaux, des intérêts iraniens ont proposé d'exploiter le terminal sous une nouvelle concession, dans le but de créer une tête de pont pour le trafic iranien dans la Méditerranée.

La rédaction