Effrayées par la multiplication des cas de coronavirus à bord du Diamond Princess, le paquebot en quarantaine au large de Yokohama, les autorités sanitaires taïwanaises ont décidé d’interdire à compter du 7 février, toutes escales de croisières internationales dans l’île.

Premier paquebot à en faire les frais, le SuperStar Aquarius de la compagnie Star Cruises prévu pour arriver à Keelung ce même jour à bord duquel aucun cas n’a pour l’instant été décelé. Or 1 709 de ses 1 738 passagers sont des ressortissants taïwanais qui, selon les premières informations, seront évacués du navire et placés en quarantaine. Aucun détail sur le sort des autres participant à cette croisière et de l’équipage n’a encore été donné. Selon la Taïwan International Port Corporation pas moins de 112 paquebots transportant environ 144 000 passagers étaient attendus dans l’île d’ici la fin mars.

Thierry Joly