Les Costa Victoria et le Costa Luminosa se dirigent vers l'Italie, l'épicentre actuel de l'épidémie de coronavirus, avec à leur bord des cas détectés positifs au coronavirus. Les ports italiens autorisent encore l’accès à des navires battant pavillon italien. 

Il y a quelques jours, le Costa Luminosa avait été autorisé à faire escale à Marseille, avec à son bord 36 cas détectés. Des centaines d'autres passagers ont été autorisés à débarquer pour pouvoir regagner leurs pays d'origine, dont 235 ressortissants américains. Quatre de ces passagers américains ont cependant été testés positifs à leur retour, selon le Washington Post. Les autres passagers ont été confinés à bord pour un débarquement prévu à Savone. Environ 550 membres d'équipage devraient également être débarqués, ne laissant à bord qu'une centaine de marins asymptomatiques. 

Sur le Costa Victoria, tous les passagers ont été mis en quarantaine dans leurs cabines par mesure de précaution après qu’un cas ait été testé positif. Le paquebot fait actuellement route en Méditerranée, à destination de Civitavecchia, alors qu’il était prévu à Venise. Mais ce port est contesté par le ministère australien des affaires étrangères et du commerce – plus de 200 ressortissants australiens se trouvent à bord – qui a exprimé de vives inquiétudes « étant donné les graves problèmes liés à l'impact du coronavirus dans cette partie de l'Italie ». Le Costa Victoria avait également cherché à accoster à Trieste, mais les élus locaux s’y étaient opposés.

La rédaction