Le groupe pétrolier français Total cède ses parts dans Fosmax LNG à Elengy, filiale d'Engie. Cette intention avait été révélée début octobre.

Elengy, filiale d'Engie via l'entité GRTgaz, a racheté les 27,5 % que détenait Total dans la société Fosmax LNG, lui permettant de prendre le contrôle total du terminal de Fos-Cavaou, situé dans les bassins Ouest du Grand Port maritime de Marseille-Fos. L’opérateur de terminaux méthaniers détient donc désormais la totalité des trois terminaux méthaniers de Fosmax LNG : Fos Cavaou, Fos Tonkin et Montoir-de-Bretagne. Avec ses trois terminaux méthaniers, Elengy explotalise une capacité de regazéification annuelle de 20 milliards de m3 de gaz naturel.

Fosmax LNG était jusqu'ici détenue par Elengy à 72,5 % et par Total Gaz Electricité Holding France (TGEHF) à 27,5 %. L’acquisition est financée via une augmentation de capital : la Société d'Infrastructures Gazières (SIG) détient ainsi 18 % du capital d’Elengy aux côtés de GRTgaz (dont les actionnaires sont Engie à 74,6 % et SIG à 24,8 %). Le montant de la transaction est de l'ordre de 260 M€, indique le communiqué de Total. Avec « cette opération de cession d'actifs d'infrastructure non stratégique », le groupe pétrolier entend contribuer à la réalisation de son objectif de cession de 5Md$ sur 2019-2020. Total précise conserver sa « capacité de regazéification dans le terminal d'environ 5,5 Mt par an (mtpa) » soit 9/10e de sa capacité totale. À ce jour, le géant français dispose de quelque 18 Mt par an de capacité de regazéification dans les terminaux européens. Un volume qu’il estime suffisant pour répondre aux besoins du marché européen en GNL.

La rédaction