Les travaux de raccordement du parc éolien en mer de Saint-Nazaire, qui sera le premier à voir le jour au large des côtes françaises, ont débuté.

« L'État a confié à RTE la mission consistant à assurer le raccordement électrique des futurs parcs offshore français. Concrètement, il s'agit d'acheminer l'électricité qui sera produite par les parcs offshore sur le continent » a assuré à l'AFP Carole Pitou-Agudo, déléguée régionale de RTE.

À Saint-Nazaire, l'opération consiste à installer 33 km de liaison sous-marine entre les éoliennes et la plage, puis 27 km de liaison souterraine pour rallier la plage à un poste de raccordement qui sera construit sur la commune de Prinquiau. La mise en service du parc, représentant un investissement de 285 M€ (15 % du coût total du projet), est prévue pour 2022. Début juin, le Conseil d'État avait validé le projet de parc d'éoliennes au large de Saint-Nazaire, rejetant les recours déposés par des associations environnementales.

Le projet vise à implanter 80 éoliennes de 6 mégawatts chacune sur le banc de Guérande, sur une surface  de 78 km2 située entre 12 et 20 km des côtes. Sa puissance installée sera de 480 MW (soit l'équivalent de 20 % des besoins électriques de la Loire-Atlantique selon EDF Renouvelables).

La rédaction